L’animateur multimédia

Web, courrier électronique, traitement de texte, retouche photo… sont des fonctions courantes de l’informatique. L’animateur multimédia conçoit des projets de formation, organise les contenus selon une progression adaptée au public. Il anime des ateliers : initiation internet, traitement de texte, retouche photo, création de sites web… adaptés au niveau des stagiaires.

L’infographiste

L’infographiste est un architecte de l’image numérique ! À l’aide d’outils informatiques et de logiciels dédiés, il crée et donne vie à des images. Il réalise des dessins et des animations, retouches des photos, crée des jeux de lumière, des mises en relief… Il est chargé de la réalisation graphique de supports pouvant avoir différentes finalités : commerciales, publicitaires, informatives, pédagogiques, éducatives… Sur la base d’une maquette élaboré par un maquettiste ou graphiste, l’infographiste crée toutes les interfaces visuelles prévues, qu’elles soient fixes ou animées.
Comme webdesigner, il réalise l’interface graphique de sites web. Il conçoit une maquette en images, puis une maquette dynamique, il crée des animations, des feuilles de style, peut participer à l’intégration des contenus… Il précède et accompagne le travail du développeur web.

Le graphiste

Le graphiste est un spécialiste de la communication visuelle ! Son travail consiste à traduire visuellement une idée pour concevoir et réaliser des supports de communication. Ce professionnel de la création visuelle partage des compétences et des qualités communes avec l’infographiste qui travaille sur des supports multimédias et le webdesigner qui réalise la maquette graphique de sites web.
La création visuelle est avant tout un travail de réflexion : un produit graphique n’a pas pour seule vocation d’être esthétique, il doit être construit, chargé de sens et compréhensible. La communication visuelle doit être à la fois percutante et claire dans la transmission du message : elle agit souvent sur les sensations, les émotions pour marquer durablement les esprits.
Le graphiste rencontre le client et analyse sa demande. Une fois l’idée clairement exprimée, il peut passer à la création à travers de dessins, de couleurs, de typographiques et/ou de mots qui illustrent le message de manière pertinente.
Ensuite, différentes propositions sont suite soumises au client qui en valide une ou demande des modifications. En cas de désaccord, le graphiste s’appuie sur sa culture graphique et doit parfois faire preuve de pédagogie pour motiver ses choix auprès du client.

Le community manager

Le community manager est le “porte-parole sur le web” ! Avec l’évolution d’internet et le niveau d’information de plus en plus élevé des clients, usagers ou citoyens, les organisations ne maîtrisent plus complétement leur communication : à travers différents outils, chaque internaute peut s’exprimer, faire ou défaire la réputation d’une marque, d’un produit, d’un service, d’une cause… Pour surveiller, influencer, contrôler et défendre leur e-réputation, ces organisations font appel au community manager. Sa mission consiste à faire parler de leur activité en pratiquant une veille sur ce qui se dit d’elles, par la rédaction de contenus, le développement et l’animation de communautés via les plates-formes web.
Ce professionnel s’intéresse moins aux données techniques, économiques, commerciales ou juridiques qu’aux propos tenus par les clients, les usagers, les fans… Pour veiller à la e-réputation, il doit identifier les communautés extérieures présentes sur le web et repérer en temps réel les publications d’internautes susceptibles d’avoir une influence sur la notoriété de l’organisation. Il intervient sur les plates-formes qui s’intéressent à l’activité de la structure qu’il représente.

Le maquettiste

Le maquettiste conçoit une mise en page originale et pratique pour tous types de documents destinés à l’impression. Il doit faire en sorte que le support imprimé soit agréable à l’œil, lisible, vendeur, voire original en se démarquant des nombreux imprimés qui nous passent devant les yeux chaque jour ! Toutefois, selon la finalité du support, le maquettiste privilégie la dimension esthétique ou pratique.
Dans la plupart des cas, le professionnel doit respecter une “charte graphique” fournit par le client, pour garantir une cohérence et une unité de style entre les différents supports de communication.
Le maquettiste s’efforce de cerner les attentes du client, avant de lui faire de propositions et d’esquisser une première maquette.

Le photographe

Le photographe effectue des prises de vue, des reportages photo qu’il vend avec des droits d’auteur pour illustrer une campagne de publicité, une plaquette de communication, un livre, la nouvelle collection d’un couturier… Il représente un propos ou une idée, il valorise un produit ou une entreprise par l’esthétique d’un cliché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *